Bilan Carnages 2017 : 4 courts, 6 sélections, 3 prix et un long en chantier

C’est la fin de l’année, et c’est donc le traditionnel moment des bilans.

En 2016, après deux années d’existence, nous ne comptions que 2 films (« Douce Nuit » et « Victoire ») et pas d’activité sur le théâtre des festivals.
En 2017 la tendance s’est sérieusement accélérée, avec 4 courts métrages produits dans l’année, 6 sélections en festival, 3 prix décrochés et le lancement de la production d’un long métrage.

Petit retour en arrière :

4 courts métrages

Février : Pot de Départ (réalisé par Julien Ivanowich)
Première participation de Carnages aux défis de Kino Session. Un thème (« Raclette »), une contrainte (« Vegan »), 5 minutes max.
Le film marque la première apparition de Léonie Langlart, qui interprétera Blondie Maxwell.

Mai : La perle rouge (réalisé par Julien Ivanowich)
Cette fois c’est le défi 48hourfilmproject. 48 heures pour écrire, réaliser et monter un film sur plusieurs contraintes imposées (« Citron », « phrase : il m’en reste un peu je vous l’emballe », personnage : Elodie Gamot – chanteuse) et un thème tiré au sort (« Mystère »).

Avril : Bollywood Cauchemar (réalisé par Julia Robert)
Seconde participation à Kino Session (thème : Bollywood / contrainte : Dans le noir), cette fois sous la direction de Julia Robert pour sa toute première réalisation.

Septembre : L’anniversaire de Flora Key (réalisé par Julien Ivanowich)
Encore un défi en 48h, mais cette fois dans le cadre du Kino Kabaret International de Bordeaux. Pas de contraintes spécifiques.

6 sélections en festival – 3 récompenses

« Douce Nuit », « Victoire » et « Pot de départ » font notre grande fierté !

Douce Nuit

Sélection au festival de Bariloche en Argentine
Sélection au Wayward Festival de Los Angeles
Sélection à l’Alternative Film Festival – ou le film a remporté le « Best Christmas Film Award« 
Sélection au Festive Film Festival de Portland

Victoire

Film nommé dans 6 catégories au 48Film Festival de Los Angeles
« Meilleur Film », « Meilleur Réalisateur », « Meilleure photo », « Meilleur Actrice », « Meilleure Actrice de second rôle », « Meilleure musique »
2 prix remportés :
« Meilleure actrice de second rôle » pour Julia Robert
« Meilleure musique »

Pot de départ

Sélection au festival « Tout court » de Gisors, dans la section « Pas pour les petits » 🙂

Le projet « Blondie Maxwell ne perd jamais »

Dès cet été, nous avons mis en route notre projet le plus ambitieux à ce jour : « Blondie Maxwell ne perd jamais ». A l’origine conçu comme un court-métrage d’une vingtaine de minute, le projet à vite enflé jusqu’à devenir un long métrage. Depuis Novembre, nous avons effectué 6 jours de tournages, et produit environ 20 minutes effectives de film.

Le gros du projet se tournera en début d’année 2018.

En savoir plus sur le projet

Et 2018 ?

Pour l’année qui vient, notre priorité absolue sera de venir à bout de ce projet de long-métrage. Un gros gros défi que nous ne venons que de commencer à effleurer. Ensuite, si nous en sommes encore debout, nous tenterons probablement un nouveau défi 48h, un nouveau Kino Kabaret. Il se murmure qu’Emmanuel Delabaere, réalisateur de notre premier court « Douce Nuit », planche sur un scénar de nouveau court-métrage. Et puis nous aimerions revenir au théâtre avec la « Troupe du Beau Harry » et peut-être une pièce originale… Bref, vous entendrez encore parler de nous 😉 C’est certain !!


Léonie Langlart est "Blondie Maxwell"

La production de notre prochain court « Blondie Maxwell ne perd jamais » est partie tambour battant ! Hier soir (vendredi 13 octobre 2017) nous avons dévoilé le visage qui incarnera Blondie lors d’un direct sur Facebook que vous pouvez retrouver plus bas.

C’est donc Léonie Langlart, jeune comédienne bordelaise passée par la Troupe du Beau Harry et actuellement au cours Florent de Bordeaux, qui décroche le rôle.

Leonie Langlart est Blondie Maxwell

Léonie n’est pas une néophyte chez Carnages, puisqu’elle avait déjà le rôle principal de « Pot de Départ », notre court de début 2017. D’ailleurs elle jouera à nouveau une Freelance, mais dans un registre assez radicalement différent… Quoique…

Découvrez ou re-découvrez « Pot de Départ », la première apparition de Léonie Langlart :

 

Retrouvez le direct d’annonce du casting de Blondie :

Et enfin n’oubliez pas que vous pouvez pré-réserver vos places pour l’avant première, ou obtenir un accès VOD en exclusivité, et moults autres cadeaux en participant au financement du film dès maintenant : https://fr.ulule.com/blondie-maxwell-ne-perd-jamais/
N’attendez pas le dernier moment, vos contributions ne seront de toute manière prélevés qu’en toute fin de campagne, si celle-ci est réussie. On compte sur vous pour nous y aider.


"Pot de départ" sélectionné au festival "Tout-Court" de Gisors

Grande nouvelle ! « Pot de Départ », notre court-métrage réalisé pour Kino Session #51 sera diffusé « Hors Compétition » au festival « Tout-Court » de Gisors, qui se tiendra du 7 au 9 Juillet 2017.

« Tout court » est un festival de court-métrage qui se tient tous les ans à Gisors. Il est dirigé par des adolescents et de jeunes adultes qui gèrent la direction artistiques du festival en ateliers encadrés. C’est donc dans cette chouette ambiance que nous présenterons notre film, qui sera diffusé le samedi soir dans le cadre d’une section parallèle, réservée aux plus grands. Le film étant légèrement violent (rhoooooo), il ne convenait pas nécessairement au public visé par le festival (14-25 ans).

« Pot de Départ » sera donc diffusé le samedi 9 Juillet en soirée, à la salle des fêtes de Gisors, Place des libertés, 27140 Gisors.

« Pot de départ » est un court métrage de 5 minutes, réalisé par Julien Ivanowich, avec Léonie Langlart et Mariya Cazals. Il a été produit dans le cadre du Kino Session #51 dont le thème était « Raclette » et la contrainte « Végan ».


Découvrez "Pot de Départ", le jeu de massacre à la raclette végan

"Pot de départ" est notre court-métrage de participation à la kino session #53, dont le thème était "Raclette", et la contrainte "Végan".
Réalisé par Julien Ivanowich, avec Léonie Langlart et Mariya Cazals dans les rôles principaux, le film est désormais disponible en ligne.

Bon visionnage.


Pot de Départ : un court-métrage pour la Kino Session #51

L’année commence sur les chapeaux de roues avec un nouveau court-métrage Carnages : « Pot de Départ« , réalisé par Julien Ivanowich dans le cadre de la Kino Session #51.

Kino-Session est une association Bordelaise, qui suit le mouvement Kino, lancé à Montréal en 1999 et présent aujourd’hui dans 14 pays. Régulièrement, Kino Session propose aux réalisateurs de tous bords un défi cinématographique basé sur un thème et une contrainte. Les réalisateurs ont alors 2 mois pour réaliser un court-métrage, de moins de 5 minutes, qui sera alors projeté lors d’une soirée regroupant tous les films.

Pour cette session le thème était « Raclette » et la contrainte  » Végan « .

Le pitch de notre court :

« Julie célèbre la fin de son stage en invitant ses collègues de bureau à partager une raclette. Elle compte bien profiter de ce repas pour faire passer un message percutant. »

Le film est produit par l’équipe Bordelaise de Carnages en association avec la troupe de théâtre du Beau Harry.

Grande Première à l’iBoat, le jeudi 2 mars 2017

La soirée de projection des films de la 51e Kino Session, sera l’occasion d’une grande Première pour « Pot de Départ ». La soirée aura lieu le jeudi 2 mars 2017 à 19h30, à l’iBoat – 1 Bassins à Flot, 33300 Bordeaux. Prix de l’entrée : 3€.