Bilan Carnages 2017 : 4 courts, 6 sélections, 3 prix et un long en chantier

C’est la fin de l’année, et c’est donc le traditionnel moment des bilans.

En 2016, après deux années d’existence, nous ne comptions que 2 films (« Douce Nuit » et « Victoire ») et pas d’activité sur le théâtre des festivals.
En 2017 la tendance s’est sérieusement accélérée, avec 4 courts métrages produits dans l’année, 6 sélections en festival, 3 prix décrochés et le lancement de la production d’un long métrage.

Petit retour en arrière :

4 courts métrages

Février : Pot de Départ (réalisé par Julien Ivanowich)
Première participation de Carnages aux défis de Kino Session. Un thème (« Raclette »), une contrainte (« Vegan »), 5 minutes max.
Le film marque la première apparition de Léonie Langlart, qui interprétera Blondie Maxwell.

Mai : La perle rouge (réalisé par Julien Ivanowich)
Cette fois c’est le défi 48hourfilmproject. 48 heures pour écrire, réaliser et monter un film sur plusieurs contraintes imposées (« Citron », « phrase : il m’en reste un peu je vous l’emballe », personnage : Elodie Gamot – chanteuse) et un thème tiré au sort (« Mystère »).

Avril : Bollywood Cauchemar (réalisé par Julia Robert)
Seconde participation à Kino Session (thème : Bollywood / contrainte : Dans le noir), cette fois sous la direction de Julia Robert pour sa toute première réalisation.

Septembre : L’anniversaire de Flora Key (réalisé par Julien Ivanowich)
Encore un défi en 48h, mais cette fois dans le cadre du Kino Kabaret International de Bordeaux. Pas de contraintes spécifiques.

6 sélections en festival – 3 récompenses

« Douce Nuit », « Victoire » et « Pot de départ » font notre grande fierté !

Douce Nuit

Sélection au festival de Bariloche en Argentine
Sélection au Wayward Festival de Los Angeles
Sélection à l’Alternative Film Festival – ou le film a remporté le « Best Christmas Film Award« 
Sélection au Festive Film Festival de Portland

Victoire

Film nommé dans 6 catégories au 48Film Festival de Los Angeles
« Meilleur Film », « Meilleur Réalisateur », « Meilleure photo », « Meilleur Actrice », « Meilleure Actrice de second rôle », « Meilleure musique »
2 prix remportés :
« Meilleure actrice de second rôle » pour Julia Robert
« Meilleure musique »

Pot de départ

Sélection au festival « Tout court » de Gisors, dans la section « Pas pour les petits » 🙂

Le projet « Blondie Maxwell ne perd jamais »

Dès cet été, nous avons mis en route notre projet le plus ambitieux à ce jour : « Blondie Maxwell ne perd jamais ». A l’origine conçu comme un court-métrage d’une vingtaine de minute, le projet à vite enflé jusqu’à devenir un long métrage. Depuis Novembre, nous avons effectué 6 jours de tournages, et produit environ 20 minutes effectives de film.

Le gros du projet se tournera en début d’année 2018.

En savoir plus sur le projet

Et 2018 ?

Pour l’année qui vient, notre priorité absolue sera de venir à bout de ce projet de long-métrage. Un gros gros défi que nous ne venons que de commencer à effleurer. Ensuite, si nous en sommes encore debout, nous tenterons probablement un nouveau défi 48h, un nouveau Kino Kabaret. Il se murmure qu’Emmanuel Delabaere, réalisateur de notre premier court « Douce Nuit », planche sur un scénar de nouveau court-métrage. Et puis nous aimerions revenir au théâtre avec la « Troupe du Beau Harry » et peut-être une pièce originale… Bref, vous entendrez encore parler de nous 😉 C’est certain !!


Découvrez "L'anniversaire de Flora Key", un court d'anticipation sur la quête d'immortalité et les potins mondains

C’est le premier court-métrage de la nouvelle saison Carnages. Après un long été sans projet, l’équipe est repartie à l’aventure, en se rendant au Kino Kabaret International de Bordeaux les 22, 23 et 24 septembre dernier. L’objectif : réaliser un court métrage en 48h.

Encoooooooooore ! Me direz-vous ?

Mais oui ! On aime ça. Et à l’issue de ce week-end d’été indien fort sympathique, nous sommes donc allé présenter cette nouvelle création au cinéma Jean Eustache de Pessac. Ce même cinéma, où quelques mois plus tôt nous présentâmes « La perle rouge ».

Le film a été présenté au public dans une version de 3 minutes un peu brute conformément aux contraintes de l’événement. Nous avons très vite concocté une version « longue », une « Director’s cut » enrichie de quelques plans tournés quelques jours plus tard. C’est cette version que vous pouvez aujourd’hui voir.

Alors qu’est-ce donc ?  

C’est l’anniversaire de Flora Key. 2 invitées, Adelaïde et Gisèle, toute deux centenaires depuis longtemps mais encore très bien conservée, cherchent désespéramment la maîtresse des lieux.

Réalisé par Julien Ivanowich
Avec Julia Robert, Mariya Cazals, Enisor Gayon.
Production : Bruce Lalande
Maquillage : Cannelle Thélise


"Making La perle rouge" : les coulisses du court-métrage

Découvrez les coulisses du court-métrage « La Perle Rouge », écrit et réalisé en 48h par Julien Ivanowich, dans le cadre du défi « Faire un film en 48h en Aquitaine« .

Elodie Gamot, la « Perle Rouge », la grande cantatrice disparaît mystérieusement après une dispute avec son mari. Blondie Maxwell enquête.


Découvrez "La Perle Rouge", écrit, réalisé et monté en 48h

Découvrez « La Perle Rouge », notre court métrage écrit, réalisé et monté en 48h dans le cadre du festival Faire un film en 48h Aquitaine​. Le film est reparti bredouille, mais nous retiendrons l’accueil très chaleureux du public lors de la projection et de nombreux encouragements.

Le film :

Ce matin c’est un peu la gueule de bois tout de même, mais nous repartons pour d’autres aventures très vite.
Si vous appréciez notre boulot, n’hésitez pas à nous laisser un message en commentaire, à partager, parler de nous. Merci pour votre soutien et à très vite !


"La perle rouge" en compétition au 48hFP, réservez vos places

Notre film « La perle rouge », sera en compétition demain soir (mercredi 7 juin 2017) au festival Faire un film en 48h en aquitaine, étape Bordelaise du fameux 48hourFilmProject.

Le principe : Concevoir, écrire, réaliser et monter un court métrage en 48 heures. Chaque équipe se voit assigner un genre cinématographique, 3 contraintes, et doit revenir 48 heure plus tard déposer un film tout frais. Carnages a relevé le défi entre le 12 et le 14 mai dernier, avec 14 autres équipes.

Genre tiré au sort : Mystère
Contraintes personnage : Elodie Gamot – chanteuse
Contrainte objet : Un citron
Contrainte dialogue : « Il m’en reste un peu, je vous l’emballe »

Nous vous invitons à venir voir le résultat de ce défi fou demain soir (mercredi 7 juin) au cinéma Jean Eustache de Pessac, à 20h – Entrée 5€.

Après la diffusion des 15 films, aura lieue une cérémonie de remise de prix. Le meilleur film sera sélectionné pour participer à la grande finale, qui regroupe tous les gagnants par région et qui a lieu chaque année au festival Filmapalooza à Seattle.

Nous tenterons, si les conditions le permettent, d’organiser une vidéo en direct sur Facebook pendant la cérémonie (aux alentours de 22h).

Le film, quant à lui, sera rendu public jeudi 8 Juin dans la journée.

La perle rouge

Un mystère sanglant sur fond d’Opéra. 

Elodie Gamot, la « Perle Rouge », la grande cantatrice disparaît mystérieusement après une dispute avec son mari. Blondie Maxwell enquête.

Un film réalisé par Julien Ivanowich

Avec :
Mariya Cazals, Julien Ivanowich,  Julia Robert, Bruce Lalande, Rosine Fulcrand et Morgane Garreau. 

Directeur Photo :
François-Xavier Faidy

Son :
Roxane Viard

Photographe Plateau :
Stella Souchon