Découvrez "La Perle Rouge", écrit, réalisé et monté en 48h

Découvrez « La Perle Rouge », notre court métrage écrit, réalisé et monté en 48h dans le cadre du festival Faire un film en 48h Aquitaine​. Le film est reparti bredouille, mais nous retiendrons l’accueil très chaleureux du public lors de la projection et de nombreux encouragements.

Le film :

Ce matin c’est un peu la gueule de bois tout de même, mais nous repartons pour d’autres aventures très vite.
Si vous appréciez notre boulot, n’hésitez pas à nous laisser un message en commentaire, à partager, parler de nous. Merci pour votre soutien et à très vite !


"La perle rouge" en compétition au 48hFP, réservez vos places

Notre film « La perle rouge », sera en compétition demain soir (mercredi 7 juin 2017) au festival Faire un film en 48h en aquitaine, étape Bordelaise du fameux 48hourFilmProject.

Le principe : Concevoir, écrire, réaliser et monter un court métrage en 48 heures. Chaque équipe se voit assigner un genre cinématographique, 3 contraintes, et doit revenir 48 heure plus tard déposer un film tout frais. Carnages a relevé le défi entre le 12 et le 14 mai dernier, avec 14 autres équipes.

Genre tiré au sort : Mystère
Contraintes personnage : Elodie Gamot – chanteuse
Contrainte objet : Un citron
Contrainte dialogue : « Il m’en reste un peu, je vous l’emballe »

Nous vous invitons à venir voir le résultat de ce défi fou demain soir (mercredi 7 juin) au cinéma Jean Eustache de Pessac, à 20h – Entrée 5€.

Après la diffusion des 15 films, aura lieue une cérémonie de remise de prix. Le meilleur film sera sélectionné pour participer à la grande finale, qui regroupe tous les gagnants par région et qui a lieu chaque année au festival Filmapalooza à Seattle.

Nous tenterons, si les conditions le permettent, d’organiser une vidéo en direct sur Facebook pendant la cérémonie (aux alentours de 22h).

Le film, quant à lui, sera rendu public jeudi 8 Juin dans la journée.

La perle rouge

Un mystère sanglant sur fond d’Opéra. 

Elodie Gamot, la « Perle Rouge », la grande cantatrice disparaît mystérieusement après une dispute avec son mari. Blondie Maxwell enquête.

Un film réalisé par Julien Ivanowich

Avec :
Mariya Cazals, Julien Ivanowich,  Julia Robert, Bruce Lalande, Rosine Fulcrand et Morgane Garreau. 

Directeur Photo :
François-Xavier Faidy

Son :
Roxane Viard

Photographe Plateau :
Stella Souchon


"Pot de départ" sélectionné au festival "Tout-Court" de Gisors

Grande nouvelle ! « Pot de Départ », notre court-métrage réalisé pour Kino Session #51 sera diffusé « Hors Compétition » au festival « Tout-Court » de Gisors, qui se tiendra du 7 au 9 Juillet 2017.

« Tout court » est un festival de court-métrage qui se tient tous les ans à Gisors. Il est dirigé par des adolescents et de jeunes adultes qui gèrent la direction artistiques du festival en ateliers encadrés. C’est donc dans cette chouette ambiance que nous présenterons notre film, qui sera diffusé le samedi soir dans le cadre d’une section parallèle, réservée aux plus grands. Le film étant légèrement violent (rhoooooo), il ne convenait pas nécessairement au public visé par le festival (14-25 ans).

« Pot de Départ » sera donc diffusé le samedi 9 Juillet en soirée, à la salle des fêtes de Gisors, Place des libertés, 27140 Gisors.

« Pot de départ » est un court métrage de 5 minutes, réalisé par Julien Ivanowich, avec Léonie Langlart et Mariya Cazals. Il a été produit dans le cadre du Kino Session #51 dont le thème était « Raclette » et la contrainte « Végan ».


Découvrez "Pot de Départ", le jeu de massacre à la raclette végan

"Pot de départ" est notre court-métrage de participation à la kino session #53, dont le thème était "Raclette", et la contrainte "Végan".
Réalisé par Julien Ivanowich, avec Léonie Langlart et Mariya Cazals dans les rôles principaux, le film est désormais disponible en ligne.

Bon visionnage.


Découvrez enfin "Victoire" notre film primé au 48FilmProject

Après des mois d'attente, nous avons enfin le plaisir de vous faire découvrir notre film "Victoire". Réalisé en août 2016 dans le cadre du 48FilmProject en ligne, "Victoire" a été nommé dans 6 catégories dont "Meilleur film", et en a remporté 2.

  • Meilleure actrice dans un second rôle : Julia Robert
  • Meilleure Musique

Découvrez "Bollywood cauchemar", notre nouveau court-métrage

Le 7 avril dernier, nous tournions le tout premier film de Julia Robert, dans le cadre du Kino Session #52, dont le thème était "Bollywood", et la contrainte "Dans le noir". Le film de 5 minutes met en vedette Philippe Braud et Rosine Fulcrand dans les rôles principaux.
Le film a été diffusé le 26 juin à la brasserie Pip de Bordeaux et vous pouvez le découvrir dès maintenant. Bon visionnage !


Victoire remporte 2 prix au 48FP : meilleure actrice et musique

La cérémonie de remise des prix du 48FilmProject 2016 a eu lieu jeudi 9 mars dernier à Los Angeles. Notre court métrage "Victoire", réalisé pour l'occasion, et nommé dans 6 catégories, est reparti avec 2 trophées.

Meilleure actrice dans un second rôle : Julia Robert

Meilleure musique : Andrew D. Morgan


Pot de Départ : un court-métrage pour la Kino Session #51

L’année commence sur les chapeaux de roues avec un nouveau court-métrage Carnages : « Pot de Départ« , réalisé par Julien Ivanowich dans le cadre de la Kino Session #51.

Kino-Session est une association Bordelaise, qui suit le mouvement Kino, lancé à Montréal en 1999 et présent aujourd’hui dans 14 pays. Régulièrement, Kino Session propose aux réalisateurs de tous bords un défi cinématographique basé sur un thème et une contrainte. Les réalisateurs ont alors 2 mois pour réaliser un court-métrage, de moins de 5 minutes, qui sera alors projeté lors d’une soirée regroupant tous les films.

Pour cette session le thème était « Raclette » et la contrainte  » Végan « .

Le pitch de notre court :

« Julie célèbre la fin de son stage en invitant ses collègues de bureau à partager une raclette. Elle compte bien profiter de ce repas pour faire passer un message percutant. »

Le film est produit par l’équipe Bordelaise de Carnages en association avec la troupe de théâtre du Beau Harry.

Grande Première à l’iBoat, le jeudi 2 mars 2017

La soirée de projection des films de la 51e Kino Session, sera l’occasion d’une grande Première pour « Pot de Départ ». La soirée aura lieu le jeudi 2 mars 2017 à 19h30, à l’iBoat – 1 Bassins à Flot, 33300 Bordeaux. Prix de l’entrée : 3€.


La version longue de "Victoire" en route pour les festivals

La production de notre dernier court "Victoire", réalisé pour le 48FilmProject, est enfin terminée. Nous venons de mettre un point final à la post-prod de la version remaniée. Le film se voit désormais paré d'une bande son toute neuve et soignée, de quelques plans supplémentaires permettant au film de respirer d'avantage et de couleurs bien mieux travaillée que sur lors des 48h initiales.

Malheureusement, pauvres petits lecteurs malheureux, vous ne pourrez voir cette merveille pour le moment. Les droits étant temporairement mis en attente pour la grande tournée des festivals. Si nous avons la chance d'être sélectionnés dans l'un ou plusieurs d'entre eux, nous ne manquerons pas de vous l'indiquer. Vous aurez peut-être l'immense joie de voir "Victoire" sur grand écran près de chez vous.

En attendant, voilà en petit bonus, l'affiche du court-métrage :

affichelow


Carnages participe au 48filmProject avec le court SF "Victoire"

La rentrée démarre sur les chapeaux de roue pour Carnages avec la sortie d'un nouveau court-métrage de science-fiction, "Victoire", réalisé par Julien Ivanowich dans le cadre du 48FilmProject. Le principe de ce défi : écrire, réaliser et monter un film de 4 à 7 minutes en moins de 48h. Un challenge formidable que notre équipe a réussi dans les ultimes minutes du temps imparti.

Les concurrents peuvent participer jusque fin Novembre. Après cela 15 films seront présélectionnés pour la compétition finale.

Vous pouvez d'ores et déjà visionner le résultat brut du concours sur la vidéo ci-dessus. Une version remaniée, remixée et un peu plus longue est en cours de finalisation et sera envoyée faire la tournée des festivals.

Réalisé par Julien Ivanowich
Ecrit par Julien Ivanowich, Julia Robert, Florianne Campala
Avec Florianne Campala, Julia Robert, Alban Issarg, Philippe Braud.
Directeur de la photo : François-Xavier Faidy

Retrouvez le court-métrage "Victoire" sur la page du concours du 48FilmProject


Paul Spera reprend le rôle de "l'homme qui a kidnappé le Père Noël"

Du changement au casting du "Père Noël a les boules". Robin Barde a dû quitter notre équipe pour rejoindre le tournage d'un long-métrage. Nous sommes désolés, mais lui souhaitons beaucoup de réussite dans cette nouvelle belle aventure.

Entre temps, Paul Spera vient de rejoindre notre équipe pour reprendre le rôle de Michaël, "L'homme qui a kidnappé le Père Noël". Paul nous avait beaucoup impressionné pendant le casting, et nous avait laissé devant un choix difficile pour le rôle de Michaël. Il a notamment joué dans le récent film "SK1", et dans "Après Mai" d'Olivier Assayas.

paul2 SONY DSC SONY DSC

 


Le matos du Père Noël : le Sony α7S et son ISO d'un autre monde

Le tournage arrive dans à peine un mois, et nous ne sommes pas encore vraiment prêts. Pour tout vous dire, c’est un peu Bagdad dans nos life en ce moment. Monter ce genre de projet prend un temps et une énergie folle. C’est dur mais follement émoustillant. On s’éclate, et on espère vraiment réussir un superbe premier film.

L’une de nos toutes premières décisions fut de choisir la caméra. Evidemment, nous aurions adoré tourner en RED, la caméra utilisée sur la dernière trilogie du « Hobbit ». Elle n’est pas si chère que ça, en comparaison d’un tournage en pellicule par exemple, mais son utilisation implique tout de même une grosse organisation, et une équipe solide. Sur « Le Père Noël a les boules », nous avons deux contraintes majeures : pas beaucoup de temps et pas beaucoup d’argent.

Mais soyons fou, et rêveurs ! Si jamais nous atteignons la somme de 6000€ suffisemment tôt dans notre campagne TousCoProd, nous pourrons changer notre modèle de production et tourner avec cette caméra mythique. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

 

Pour l’instant, en tout cas, nous avons décidé d’opter pour un de ces appareils photos hybrides aux specs démentielles.

Le Sony α7S et ses ISOs d’un autre monde

Avec son capteur ultra sensible, cette petite bombe peut littéralement filmer des choses que vous ne pouvez pas voir. C’est l’outil idéal pour un tournage léger faiblement éclairé, voire pas du tout, se déroulant exclusivement de nuit.

On se souvient du temps de « Barry Lyndon », où Kubrick utilisait des objectifs conçus par la NASA, ouvrant à 0.7, pour filmer des séquences éclairées avec seulement 3 bougies.

Et bien cet appareil peut le faire nativement avec un objectif parfaitement basique.
Pour vous convaincre de la qualité de la bête, voilà une sélection de vidéos :

1) Une vidéo magnifique de Philippe Bloom, qui compare ce qu’il voit avec ce que l’appareil capture :

2) Une jolie balade nocturne dans Paris :

3) Un autre test de nuit qui montre les capacités époustouflantes du boîtier :

Participez au financement du film

Devenez un nabab d’hollywood en quelques clics.

Aidez nous à boucler le budget du film en échange de superbes contreparties (VOD, DVD, BluRay, invitations aux avant-première…), devenez co-producteur du film, à partir de 1€…